RÉPONSE À LA COVID-19 - Nous nous engageons à soutenir notre communauté scientifique durant la pandémie. En savoir plus  

L’Université de Liège utilise le lecteur FilterMax F5 pour améliorer les vecteurs viraux

« Nos équipements sont utilisés par de nombreux chercheurs travaillant sur divers projets. Un système aussi flexible que possible était donc nécessaire »

Plateforme de vecteurs viraux, Grappe Interdisciplinaire de Génoprotéomique Appliquée (GIGA), Université de Liège, Belgique

Emmanuel Di Valentin, Responsable de la plateforme

François Giroulle, Expert de la plateforme

Andréa Cipolla, Experte de la plateforme

Alexandra Revnic, Experte de la plateforme

FilterMax F5

Le défi

Les vecteurs viraux sont des outils spécialisés utilisés pour insérer du matériel génétique cible dans des cellules. L’objectif principal de la Plateforme de vecteurs viraux GIGA est d'aider les chercheurs dans la production de vecteurs rétro/lentiviraux et la transduction de cellules cibles afin d’obtenir de meilleurs systèmes de transport viraux pour des applications variées.

Pour répondre aux divers besoins des chercheurs qui utilisent le site, le groupe avait besoin de lecteurs de microplaques qui pourraient exécuter de nombreux tests différents, notamment des tests d’absorbance, de fluorescence et de luciférase. La fiabilité des lecteurs était également un élément important, car ils allaient être utilisés dans des laboratoires avec des niveaux de biosécurité de 2 et 3, dont l'accès est plus restreint.

L’université de Liège utilise le FilterMax F5 pour ses recherches

La solution

Pour répondre aux exigences du site, le groupe utilise deux lecteurs de microplaques multimode FilterMax™ F5. Ils sont parfaitement adaptés à leurs sites de biosécurité car les nombreuses fonctions de ces lecteurs, notamment la diversité de modes de lecture et de contrôle de la température, leur confère une flexibilité suffisante pour effectuer de nombreux tests.

Faire avancer la recherche dans différentes domaines :

  • Thérapie génique / cellulaire
  • Troubles génétiques
  • Immunologie
  • Biologie moléculaire
  • Virologie

Les résultats

Les deux systèmes FilterMax F5 sont à présent utilisés de manière routinière dans la plateforme de vecteurs viraux GIGA pour :

  • Tester les surnageants de mycoplasme avec des essais luciférase
  • mesurer la fluorescence de la GFP, RFP, BFP ou l’expression de la luciférase dans des cellules transduites,
  • Détecter l’absorbance (dosage de protéines)

 

Les données obtenues avec ces systèmes aident l’équipe à optimiser la production de vecteurs viraux, et la transduction ultérieure des cellules afin d’insérer plus efficacement du matériel génétique dans des cellules. L’objectif ultime de cette recherche est de faire avancer les connaissances et le traitement de diverses pathologies dans des domaines tels que les neurosciences, les maladies métaboliques et le cancer.

« Avec le F5, nous apprécions particulièrement la grande flexibilité du système et le fait qu’il inclue un réglage de température et une option de lecture par le bas pour les cellules adhérentes. »

 

Références

Plus d’informations sur la Plateforme de vecteurs viraux GIGA ici.