RÉPONSE À LA COVID-19 - Nous nous engageons à soutenir notre communauté scientifique durant la pandémie. En savoir plus  

L’Université de l’État de l’Iowa utilise le système à large champ ImageXpress pour développer des stratégies afin de récupérer et réparer des systèmes nerveux altérés

« Après quatre jours de culture, l’imagerie séquentielle génère environ 275 000 images. »

Université d’État de l’Iowa, Département de Génétique,

Développement et Biologie cellulaire

Donald Sakaguchi, PhD, Professeur

ImageXpress Micro XLS Widefield High-Content Analysis System

Le défi

Le laboratoire Sakaguchi de l’Université d’État de l’Iowa utilisent des approches basées sur l'étude de cellules souches afin de mieux comprendre les stratégies expérimentales de sauvetage et de réparation du système nerveux endommagé. Plus précisément, le laboratoire élabore un conduit biodégradable et multifonctionnel qui peut être ensemencé de cellules souches adultes pour faciliter la régénération des nerfs. En outre, le laboratoire transplante des cellules souches génétiquement conçues comme véhicules d’administration de facteurs thérapeutiques afin de traiter des maladies oculaires conduisant à la cécité telles que le glaucome.

L’Université d’État de l’Iowa utilise le système à large champ ImageXpress

Université de l’État d’Iowa

La solution

Pour s’assurer que les cellules à greffer sont saines et normales, le système ImageXpress Micro permet une analyse à haut débit des différentes lignées cellulaires, populations de cellules et propriétés de différenciation cellulaire. Le progiciel intégré permet également la caractérisation en une seule fois de multiple types de cellules, substrats et comportements cellulaires, réduisant ainsi la variabilité entre les expériences.