RÉPONSE À LA COVID-19 - Nous nous engageons à soutenir notre communauté scientifique durant la pandémie. En savoir plus  

Développement de lignées cellulaires

Développement de lignées cellulaires

Les lignées cellulaires stables sont largement utilisées dans de nombreuses applications importantes, notamment la production de molécules biologiques (p. ex., protéines recombinantes, anticorps monoclonaux), le criblage de médicaments et les études fonctionnelles de gènes. Le processus de développement de lignées cellulaires stables commence souvent par la transfection de cellules hôtes sélectionnées, en général CHO ou HEK 293, avec les plasmides souhaités. Après la transfection, les chercheurs criblent et quantifient les clones à niveau d'expression élevé. Une fois ces producteurs importants identifiés, les lignées cellulaires et/ou les protéines produites par les cellules sont validées.

Les méthodes de criblage manuel traditionnellement utilisées pour le développement de lignées cellulaires sont longues et fastidieuses, augmentant la demande en solutions automatisées à haut débit. Le flux de travail général ci-dessous permet d’identifier les systèmes qui peuvent faciliter vos recherches.

 

 

Flux de travail des lignées cellulaires

 

Procédure du développement de lignées cellulaires :

  1. Transfection est le processus d’introduction d’un ADN étranger (codant pour la protéine recombinante d’intérêt) dans une cellule hôte. La petite population de cellules avec l’ADN étranger intégré dans leur génome qui maintient sa capacité à exprimer la protéine recombinante pendant de longues périodes correspond à des cellules transfectées de façon stable.

  2. Criblage des anticorps/classement des titres – Découverte et sélection de clones de haute valeur à partir d’un pool transfecté de cellules. Le criblage de vastes populations en quantifiant l’expression à la surface des cellules de la protéine d’intérêt ou sécrétant des anticorps (classement des titres) augmente la probabilité de découvrir un rare liant de haute affinité ou un producteur élevé.

  3. Isolement de cellules uniques et viabilité cellulaire – Les cellules viables uniques doivent être isolées et clonées afin de garantir que la population de cellules est génétiquement identique, ce qui réduit significativement l’hétérogénéité de l’expression.

  4. Assurance de monoclonalité – Lors du développement de lignées cellulaires pour des agents biothérapeutiques, il est essentiel, d’un point de vue qualité et réglementaire, de s’assurer que la lignée cellulaire est issue d’un seul progéniteur et qu’elle est donc monoclonale. La preuve de la monoclonalité (critère réglementaire pour les lignées cellulaires thérapeutiques) est généralement documentée à partir d’images, où une image d’une cellule unique est enregistrée et incluse dans les déclarations réglementaires.

  5. Titre et criblage pour la productivité de clones – Il s’agit d’un test détectant la quantité de protéine recombinante ou d’anticorps produite à partir de la lignée cellulaire dérivée du clonage.

 

 

Applications et méthodes pour le développement de lignées cellulaires

Ressources sur le développement de lignées cellulaires

Vidéos et webinaires

flux de travail sur les cellules de mammifère sécrétant des protéines non mAb

Flux de travail sur la sélection de cellules de mammifères à productivité élevée sécrétant des protéines non mAb - Présentation rapide de SynBioBeta

Flux de travail de développement de lignées cellulaires

Les flux de travail nombreux et variés de développement de lignées cellulaires

Produits et services connexes du développement de lignées cellulaires