RÉPONSE À LA COVID-19 - Nous nous engageons à soutenir notre communauté scientifique durant la pandémie. En savoir plus  

Détection, quantification et analyse des acides nucléiques (ADN/ARN)

Quantifier et analyser les acides nucléiques en utilisant des microplaques

Que sont les acides nucléiques ?

Les acides nucléiques sont de grosses biomolécules communes à toutes les formes de vie connues. À l’état naturel, ils sont généralement présents sous deux formes : acide désoxyribonucléique (ADN) et acide ribonucléique (ARN).

Différence entre l’ADN et l’ARN

L’ADN et l’ARN sont composés de nucléotides, dont chacun est constitué d’un sucre à 5 atomes de carbone, d’une base azotée et d’un groupe phosphate. L’ADN se compose d’un double brin de paires de nucléotides, tandis que l’acide ribonucléique (ARN) se compose généralement d’un seul brin. Dans l’ADN, les nucléotides sont l’adénine, la cytosine, la guanine et la thymine, tandis que l’ARN contient de l’uracile à la place de la thymine. Les séquences de nucléotides d’ADN sont organisées en unités appelées gènes, qui contiennent les informations codant pour différentes protéines. L’ADN d’un gène est transcrit afin de produire une copie ARN du gène, qui sert ensuite de modèle pour la synthèse de la protéine.

Les altérations et mutations de l’ADN qui modifient la séquence des gènes peuvent entraîner un dysfonctionnement des protéines perturbant la fonction cellulaire normale. Le cancer constitue un excellent exemple de la façon dont les mutations génétiques peuvent perturber la régulation normale du comportement cellulaire, entraînant une croissance cellulaire incontrôlable. Les recherches sur la fonction des gènes et les modifications génétiques à l’origine des maladies continueront à déboucher sur de nouvelles thérapeutiques.

Méthodes de quantification des acides nucléiques

L’acide nucléique est souvent purifié à partir de cellules dans le cadre d’une gamme grandissante de méthodes de biologie moléculaire, notamment le séquençage et l’édition génétique. Avant d’être utilisés dans des applications en aval, les acides nucléiques sont détectés et quantifiés par UV ou spectrophotométrie de fluorescence. Habituellement mesurés individuellement dans des cuvettes, les échantillons sont à présent systématiquement analysés dans des microplaques.

Molecular Devices offre une solution de flux de travail complète pour la détection, la quantification et l’analyse des acides nucléiques. Nos notes d’application démontrent que la quantification et l’analyse des acides nucléiques en format microplaque permet un débit plus élevé par rapport aux autres méthodes, ainsi qu’un calcul automatisé des résultats.

  • Mesures d’absorbance de l’ADN/ARN

    Quantification de l’ADN/ARN

    L’absorbance d’un échantillon d’ADN mesurée à 260 nm sur un spectrophotomètre ou un lecteur de microplaques peut être utilisée pour calculer sa concentration. Quantification de l’absorbance pour des travaux sur l’ADN sur des échantillons compris entre environ 0,25µg/ml et environ 125 µg/ml en format microplaque.

    Découvrez comment l’absorbance est mesurée sur nos lecteurs de microplaques en absorbance grâce à nos notes d’application :

    eBook : Quantification des acides nucléiques et des protéines

    Tests d’absorbance optimaux pour la quantification des acides nucléiques et des protéines

    Tests d’absorbance optimaux pour la quantification des acides nucléiques et des protéines

    Les lecteurs de microplaques en absorbance sont largement utilisés dans les recherches basiques, la découverte de médicaments, la validation des tests biologiques, le contrôle qualité et les processus de fabrication dans les industries pharmaceutique, biotech, alimentaire et des boissons et dans le secteur de l'enseignement supérieur. Ces lecteurs permettent de réaliser des mesures rapides et sensibles d’un grand nombre d’analytes dans une vaste gamme de concentrations pour un grand nombre de tests, notamment tests ELISA, croissance microbienne, détection de composés et de contaminants majeurs, et quantification des protéines.

    Télécharger le livre électronique 

  • Quantification fluorométrique des acides nucléiques

    Quantification des acides nucléiques

    La quantification de l’ADN est une étape critique des méthodes de biologie moléculaire qui requiert une excellente précision et une grande fiabilité. Les méthodes actuelles doivent s'adapter à l’utilisation de volumes d’échantillon de plus en plus faibles pour des applications, telles que le séquençage nouvelle génération. En comparaison avec la quantification de l’ADN par spectrophotomètre, la méthode fluorimétrique offre plusieurs avantages importants tels qu’une augmentation significative de la sensibilité, une grande sélectivité pour l’ADN double brin (ADNdb) par rapport à l’ADN simple brin (ADNsb) ou à l’ARN, et une tolérance accrue aux molécules contaminantes (protéines et glucides).

    Voici quelques notes d’application sur la quantification fluorimétrique des acides nucléiques qui peuvent se révéler intéressantes :

    Génotypage SNP

    Génotypage SNP

    Le génotypage est un processus permettant d’analyser les différences génétiques entre les individus en examinant leurs séquences d’ADN. Les polymorphismes mononucléotidiques (PMN), un type de variation génétique très courant, consistent en une seule mutation de nucléotide sur un locus spécifique. Le génotypage des PMN, particulièrement utile pour l’identification des mutations pathologiques touchant diverses espèces et plusieurs techniques de détection des PMN ont été développées dans ce but.

Dernières ressources

Ressources sur la quantification et l’analyse des acides nucléiques (ADN/ARN)