RÉPONSE À LA COVID-19 - Nous nous engageons à soutenir notre communauté scientifique durant la pandémie. En savoir plus  

L’Université Catholique de Louvain utilise nos lecteurs d’absorbance et multimode SpectraMax pour la lutte contre les biofilms

Selon Wafi, un autre avantage important est « le vaste choix parmi les différentes tailles de microplaques, allant de 6 à 384 puits, offert par SpectraMax M Series ».

Université Catholique de Louvain, Institut de recherche sur les médicaments de Louvain

Wafi Siala fait partie de l’équipe de Françoise Van Bambeke

Wafia est également chercheur R&D chez One Life SA

Lecteur de microplaques multimode SpectraMax M3

VersaMax ELISA

Le défi

Le principal axe de recherche de Wafi consiste à établir un modèle pharmacodynamique comparant les activités des antibiotiques contre les biofilms et à étudier, en parallèle, leurs effets sur la viabilité et la masse des biofilms. L'équipe a comparé les effets des antibiotiques sur la viabilité bactérienne et la pénétration des antibiotiques dans le biofilm.

Dans ses recherches, l'équipe devait mesurer la production de biofilms à l'aide de l'absorbance au violet de gentiane, un colorant cationique qui colore de manière non spécifique les constituants de biofilm chargés négativement selon les interactions ioniques. Elle a également eu besoin d'observer la viabilité bactérienne dans le biofilm avec de la résazurine (indicateur coloré apparenté à la phénoxazine), qui est réduite par les bactéries viables en un composé fluorescent rose, la résorufine1.

L’Université Catholique de Louvain utilise des lecteurs d’absorbance et multimode SpectraMax

La solution

L’équipe devait réaliser des mesures en fluorescence et absorbance, pour lesquelles elle a acquis deux types de lecteurs de microplaques : le lecteur d’absorbance VersaMax ELISA et le SpectraMax M3. Le SpectraMax M3 permet des mesures multimode et confère à l'équipe une plus grande flexibilité.